Le protocole en vue d’une sleeve gastrectomie est très long. Il dure minimum 6 mois, et dans le cas de mon Homme, il a duré plus de 11 mois. Pour sa part tout a démarré suite à un rendez-vous avec le remplaçant de notre médecin traitant. Ils ont beaucoup discuté et il a exprimé sa volonté de faire quelque chose pour perdre du poids car les problèmes de santé associés commençaient à s’additionner… Du coup le médecin lui a donné un courrier pour aller voir un endocrinologue-nutritionniste pour faire un point et envisager les différentes possibilités adaptées à son cas. Ce rendez-vous a marqué le début des changements pour lui, et pour toute la famille 😉

décider de changer

La visite chez l’endocrinologue

Si je me souviens bien ce rendez-vous a servi à comprendre ce que mon Homme attendait de cette démarche. Il a pu raconter un peu son parcours par rapport à sa prise de poids, et une prise de sang a été prescrite pour faire un bilan hormonal et autres… Un checkup global pour vérifier qu’il n’avait pas de pathologie.

Lors de ce rendez-vous le médecin a mentionné l’éventualité d’une opération, et proposé de démarrer le protocole sachant que c’était une démarche longue et que celle-ci ne l’engagerait en rien à faire une opération au bout.

La mise en place du rééquilibrage alimentaire

Avant de partir l’endocrinologue nous a donné une feuille où elle a récapitulé ce que mon mari devait manger sur une journée. Le principe est de fractionner les repas pour prendre de plus petites quantités à chaque fois, mais plus souvent sur la journée. C’est nécessaire pour se préparer à une opération bariatrique, car après l’opération on ne peut plus manger autant qu’avant et il est très important d’avoir commencé à prendre les bonnes habitudes bien avant. C’est une façon de mettre les chances de son côté pour réussir l’adaptation au « bébé estomac » sleevé…

Du coup voici les consignes pour son cas :

Petit déjeuner :

  • 80 g pain + beurre
  • thé
  • fruit (sauf banane)

Collation :

  • thé
  • 40 g pain + beurre ou 1 banane
  • yaourt (facultatif)

Déjeuner :

  • crudités / salade
  • légumes cuits
  • 100 g viande ou 150 g poisson ou 2 oeufs
  • fruit
  • yaourt (facultatif)

Collation :

  • thé
  • 40 g pain + beurre ou 1 banane
  • yaourt (facultatif)

Dîner :

  • crudités / salade
  • légumes cuits
  • 100 g viande ou 150 g poisson ou 2 oeufs
  • fruit
  • yaourt (facultatif)

Les féculents étaient placés en dehors des repas principaux pour qu’ils soient mieux assimilés.

Il a mis en oeuvre cette façon de manger dès le retour à la maison après le rendez-vous le 10 janvier 2017. Et il s’y est tenu, scrupuleusement. La seule entorse qu’il s’autorisait c’était de manger de la pizza le samedi soir avec moi et les enfants, chez nous c’est la tradition. Pizza faite maison devant un film…

Résultats encourageants avec le rééquilibrage alimentaire

Manger équilibré

Ce changement de façon de s’alimenter lui a permis de perdre 20 kg en 6 mois avant de commencer à stagner. Il a énormément diminué les quantités qu’il mangeait, à tel point que souvent j’avais tendance à trop le servir et il n’arrivait plus à finir son assiette. Il a appris à laisser de la nourriture dans son assiette pour ne pas avoir mal au ventre après le repas, chose qui était totalement contraire à son éducation. Dans sa famille comme dans la mienne, il fallait finir son assiette 🙂

Toute la famille a diminué ses rations

Une des conséquences de cette démarche, c’est que dans la famille nous avons tous diminué nos rations. En fait je me suis rendu compte que je faisais trop à manger, et qu’on n’avait pas besoin d’autant. J’ai aussi appris à cuisiner les légumes de plein de façons différentes et plus variées qu’avant. J’ai découvert le cuiseur vapeur que j’apprécie beaucoup 🙂 On a diminué énormément la part de féculents et augmenté celle de légumes. Et même nos enfants ont perdu un petit peu de poids, à leur mesure bien sûr.

Mais le constat en tout cas, c’est que ce rééquilibrage alimentaire a été positif pour toute la famille. On a tous repris de bonnes habitudes, et c’est déjà une petite victoire en soi ! 😉

4 Comments

  • Lorette

    Bonjour, je suis ds une impasse. J’ai beau faire des légumes et des viandes cuisinées avec le moins de matières grasses et acheter du pain complet etc… mon mari rajoute des sauces sur la table et n’accepte aucun repas sans féculents…il cuisine lui-même sans pb. Il met des frites sur la table tous les 2 jours et mange tous les soirs une banana split…donc il en fait pour les enfants aussi…impossible de le soumettre a un autre regime alimentaire. Il a arrêté de boire il y a un an alors je n’ose pas lui en demandé plus. Merci de partager ainsi votre expérience et c’est vrai que cela fait du bien de lire qqch sur l’entourage …je suis en parcours préopération et j’ai gd besoin d’info et de conseils. Je suis ton vlog et j’ai déjà écrit au sujet de mon fils. Bon courage à vous.

  • sleeve-and-co

    Bonjour Lorette,
    Vous faites déjà de beaux efforts… Votre mari est en surpoids aussi ? C’est vrai que frites et banana split plusieurs fois par semaines ça fait beaucoup. Peut-être lui proposer de réduire à une fois par semaine, genre le vendredi ou le samedi soir ? Nous on aime beaucoup les pizzas maison, et on en fait une fois par semaine depuis des années, et c’est une habitude qu’on a gardée malgré le rééquilibrage alimentaire. Il faut aussi se garder des plaisirs. Mais le tout est de bien doser 😉 Je comprends que ce soit difficile pour vous si vous êtes en parcours pré-op… Essayez de lui exprimer vos difficultés sans l’accuser, vous pourriez peut-être tourner ça comme un appel à l’aide ? Il vous soutient dans votre démarche ? Je suis dispo pour continuer à échanger en privé si vous le souhaitez, par mon adresse mail dans la rubrique contact, ou sur facebook… Courage ! Ne lâchez pas, les efforts en valent la peine et votre entourage s’en rendra compte si ce n’est pas encore le cas. Ça va venir j’en suis persuadée.

  • vernois

    bonjour opérer d une sleeve en avril 2017 mes j ai toujours la sensation d avoir fin surtout sur le grignotage dans la journée j ai du mal a rééquilibrée mon alimentation alimentaire j ai repris un peut de pois mes mon problème pas de activité physique quesque vous me conseiller

  • sleeve-and-co

    Bonjour ! Avez-vous un suivi avec un endocrinologue nutritionniste ou avec une diététicienne ? je pense que c’est indispensable pour avoir un petit rappel régulièrement des quantités conseillées, et du rythme des repas. L’accompagnement est un bon soutien. Pour l’activité physique je pense qu’il faut commencer par la marche et/ou la piscine. Ce sont des activités douces qui sollicitent le corps d’une façon générale et le coeur aussi. Notre endocrinologue nous a conseillé en activité minimum 30 minutes de marche tous les jours (30 minutes d’affilée) et ça fait maintenant 2 mois qu’on le fait et je ressens une sensation de bien-être grâce à ça. La natation c’est sympa aussi, mais ça demande plus de temps et budget. Allez courage, et surtout faites-vous entourer par les professionnels nécessaires : votre chirurgien et l’endocrinologue. A bientôt, Sim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *