Suite à son opération de la sleeve, Jonathan doit manger fractionné. L’idée est de manger de tout, mais des quantités plus petites, et des repas plus nombreux. Donc sur une journée il répartit 3 repas, et 3 collations. Au début il s’agissait pour les collations de laitages très simples genre yaourts non sucrés, fromages blancs sans sucre ou avec édulcorants, et du fromage maximum une fois par jour. Mais depuis quelques semaines il peut varier un peu plus, j’ai donc ajouté comme alternatives le riz au lait et la semoule au lait faits maison comme collations peu sucrées.

Pourquoi du fait maison ?

Je fais les desserts/collations moi-même car les riz au lait ou semoules au lait achetés dans le commerce sont trop sucrés. Or, au moins au début après une sleeve, il faut faire attention aux sucres rapides pour plusieurs raisons. Le sucre provoque une acidité dans l’estomac qui peut favoriser les fistules ou autres complications pas rigolotes. D’autre part les sucres rapides arrivent trop vite dans le sang et peuvent provoquer un « dumping syndrôme » qui est un genre de malaise. Fatigue intense, voire perte de connaissance, frissons, douleurs… Bref, on n’a pas envie de se provoquer ce genre de symptômes, donc il vaut mieux faire attention. On prend les aliments sucrés avec d’autres moins sucrés, et pas tous seuls. Et puis on s’arrange pour manger des produits qui n’ont pas une teneur en sucre trop importante. Alors vive le fait maison qui permet d’ajuster la dose de glucides 🙂

La recette d’un riz au lait maison peu sucré

ingredients_riz_au_laitIngrédients :

  • 1 litre de lait
  • 100 g de riz rond (exprès pour faire les desserts)
  • 60 g de sucre

C’est tout !

Comment faire ?

Très facile ! Mettez le lait dans une casserole et amenez-le à ébullition.

Une fois qu’il bout, baissez le feu et versez le riz. Remuez de temps en temps.

Laissez cuire 40 à 50 minutes (je laisse même plus parfois) en remuant de temps en temps. Moi je rajoute le sucre au bout de 30 minutes environ. J’ai lu quelque part que le sucre empêchait le riz de gonfler. Je ne sais pas si c’est vrai, mais en tout cas mon riz au lait est très bon en faisant de cette façon. Si vous en savez plus, dites-le en commentaire 😉

cuisson_riz_au_laitLe riz au lait est prêt quand il est onctueux en consistance, et qu’on voit les grains de riz affleurer à la surface. Pour tester vous pouvez prélever quelques grains de riz pour goûter leur consistance.

Le temps de cuisson peut varier un peu suivant la puissance de votre mode de cuisson. Il faut vraiment le mettre au minimum… Le mieux est de goûter pour vérifier 🙂

Une fois la cuisson terminée je répartis le riz au lait dans des ramequins. Pour 1 litre de lait ça me donne environ 9 ramequins en verre de type crème au chocolat du magasin. Un peu de film plastique dessus en guise de couvercle pour qu’il ne prenne pas les odeurs du frigo et hop, c’est prêt !

pots_riz_au_lait

Varier les collations

Voilà, Jonathan raffole de ce riz au lait, il en mange souvent une portion en collation du matin. Les enfants aiment aussi, et on s’habitue vite à manger moins sucré. Depuis qu’on a commencé à limiter notre consommation de produits sucrés, les choses trop sucrées m’écœurent. En même temps c’est tant mieux, c’est tellement meilleur pour la santé !

Dans mes prochains articles je vous dirai comment faire de la semoule au lait et des crèmes au chocolat peu sucrées. Hé oui, même quand on fait attention au sucre il y a moyen de varier les plaisirs 😉

A très bientôt !

17 Comments

  • Karine

    Merci pour cette recette….j’adore aussi le riz au lait maison… ça me rappelle le temps mon enfance ☺ petite question…avez-vous déjà essayé de remplacer le sucre par du miel (je sais qu’il en faudrait encore moins)…

    • sleeve-and-co

      Je n’ai pas essayé de remplacer le sucre par du miel, effectivement ça pourrait être intéressant, mais je n’ai aucune idée de l’équivalence en quantité. Si vous la connaissez je suis preneuse 😉

  • Gilda CHAFFARD

    Bonsoir Sim, votre blog est super ! Merci pour tous ces partages. Je suis sleevée depuis une semaine
    mais le régime que j’ai eu à l’hôpital est beaucoup moins sympa que le votre. Il y a plus d’une semaine que je n’ai rien mangé le matin alors que j’adore mon petit déj… Donc lorsque je vois des biscottes/beurre j’en bave ! Lol 😉 En fait j’adore le gâteau de semoule et j’aurais aimé savoir si vous avez pu comme le gâteau de riz l’adapter. Je ne le réussi pas très bien le mien, il est un peu « étouffe-chétien » !!! Ah et puis un petit truc pour le gâteau de riz, ma maman mettait à infuser dans le riz des peaux d’orange ou citrons (bios et lavés de nos jours bien sûr !) J’adore le goût que cela donne. Et puis comment se porte votre barbu sleevé ? Bien cordialement

  • Gilda CHAFFARD

    Je me suis mal exprimée : je n’ai pas « rien mangé » depuis une semaine en fait, mais que du liquide, je n’en peux plus et ces boissons protéïnées, je ne peux pas les avaler !!!

    • sleeve-and-co

      Bonjour Gilda ! Je comprends que les boissons protéinées ne sont pas terribles…. Courage, le petit déj reviendra vite 😉 Pour le gâteau de semoule, vous pouvez m’envoyer votre recette par mail ? Je verrai si j’ai une idée pour la rendre plus légère et moins sucrée pour adapter aux sleevés. Sympa l’idée de faire infuser des peaux d’agrumes ! Sinon mon barbu sleevé va très bien ! Il se sent en pleine forme, et depuis 1 mois et demi on sort marcher chaque matin au moins 30 minutes avant de commencer la journée de boulot. C’est tellement sympa, je n’aurais jamais imaginé pouvoir mettre ça en place, c’est un bonheur 🙂 Je vous souhaite plein de belles choses et de vivre les mêmes bénéfices que nous ^^

  • Gilda CHAFFARD

    Bonjour, je viens de faire votre recette, au bout de 30 mn plus de lait et ça avait fait une espèce de « peau brune » comme du lait trop cuit qui accroche au fond de la casserole, pourtant mon feu était doux !!! Dommage. Le goût délicieux, je rajoute de la cannelle à la fin de la cuisson. Merci pour le partage 😉

    • sleeve-and-co

      Coucou Gilda ! Mince, ça peut arriver que ça accroche au fond quand on oublie de remuer souvent dans la casserole… ça a tendance à m’arriver quand je fais autre chose en même temps, ce qui était le cas encore cette semaine 🙂 A force de le faire chaque semaine j’ai fini par couper le feu un peu plus tôt qu’avant, et je laisse le riz finir de gonfler en revenant remuer quand même de temps en temps. Du coup il reste crémeux, et colle moins au fond. A tester ? Bonne idée la cannelle, moi j’adore, mais mon chéri non… Du coup parfois j’en rajoute au moment de déguster, directement dans mon pot. C’est sympa de m’avoir fait un retour sur cette recette ! Bises

    • sleeve-and-co

      Bonjour ! Mieux vaut tard que jamais, pour la collation à la semoule je fais bouillir 1 litre de lait, j’y verse 100 g de semoule fine, 60 g de sucre, et je baisse le feu et attends que la semoule gonfle en mélangeant souvent (sinon ça s’accroche au fond) et quand les grains de semoule paraissent gonflés je coupe le feu et laisse refroidir pour ensuite mettre dans des ramequins. Et voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *