Je n’en reviens pas, ça fait déjà 3 mois que je n’ai rien posté ici… Mille excuses pour cette période de silence… La vie est faite de joies et de pleurs, et cet été j’ai beaucoup pleuré. Attention, pas à cause de Jonathan, loin de là, il va très bien et continue son bonhomme de chemin. Il fait mon bonheur chaque jour. Non, j’ai beaucoup pleuré car ma petite maman, qui était très malade depuis des années, a vu son état empirer cet été, et elle nous a quittés le 31 juillet à l’âge de 62 ans. Et comme elle vivait en Suède avec mon papa et plusieurs de mes sœurs, j’y suis allée deux fois en deux mois. Une première fois début juillet pour avoir encore l’occasion de passer un peu de temps avec elle dans l’unité de soins palliatifs où elle avait été admise, et une seconde fois pour son enterrement le 17 août. Une période difficile, d’appréhension, de tristesse… Elle me manque chaque jour et je ne peux rien y faire sinon garder en tête les bons souvenirs des moments passés avec elle.

Bref, du coup j’ai traversé un passage à vide, pas envie d’écrire, pas envie de communiquer… Le désert quoi. Mais aujourd’hui je me suis connectée à l’administration de mon blog et j’y ai trouvé de gentils messages qui m’ont encouragée à reprendre ma plume pour continuer à vous faire partager nos expériences. Parce que la vie continue. Elle est faite de plein de choses qui ne peuvent pas attendre, elle nous oblige à avancer. Alors il faut saisir toutes les occasions de positiver et profiter de chaque petit rayon de soleil, et vos messages sont de petits rayons de soleil pour moi 😉

9 mois post op, ça passe vite…

3 mois après mon dernier article, Jonathan a continué sa progression. Il est désormais à 90 kg perdus depuis janvier 2017, donc à -15kg depuis mon dernier article ! Il bouge de mieux en mieux, multiplie les activités… Il a de nouveaux loisirs qui le passionnent et dont il s’occupe. Maintenant nous avons 3 serpents, je ne sais combien de colonies de fourmis dans des tubes à essais et des petits nids qu’il fabrique pour elle, et aussi des criquets, des vers de farine et j’en passe……… Pour info on avait déjà un chien et plusieurs chats (7 en ce moment à cause de naissances…) donc notre maison est en train de se transformer en animalerie sous les yeux ébahis de nos enfants qui n’en reviennent pas des initiatives de leur papa 🙂 Et le meilleur dans toutes ces nouveautés, c’est que je n’ai rien de plus à faire, c’est Jonathan qui s’occupe de tout son petit monde.

Nouveauté : la marche quotidienne

En juillet nous avons vu l’endocrinologue ensemble, lui pour son bilan des 6 mois, et moi pour un premier rendez-vous. Ça fait longtemps que je me bats de mon côté aussi contre les kilos en trop, et comme j’en ai marre de faire le yoyo avec des variations de 15 kg voir plus sur des périodes assez courtes (quelques mois), j’ai décidé de demander un suivi. Du coup on aura nos rendez-vous de suivi ensemble tous les 3 mois, pratique !

À ce rendez-vous on a constaté que le nerf de la guerre pour moi c’est l’activité physique. L’endocrinologue nous a dit qu’il serait bien de marcher 30 minutes par jour, aussi bien pour Jonathan que pour moi, que c’était le minimum pour maintenir une activité physique. Du coup le jour même en rentrant on a fait une balade de 30 minutes, avec l’intention de faire ça tous les jours. Ensuite il s’est passé une semaine où les vieilles habitudes ont repris le dessus…. Et là on s’est dit qu’il fallait vraiment qu’on mette en place la balade du matin comme si c’était un rendez-vous dans l’agenda, qu’on ne peut pas rater. Alors depuis le 25 juillet nous marchons tous les jours sans exception ! On fait entre 2,5 et 4 km avec plusieurs « spots » de balade à moins de 10 minutes en voiture de chez nous. Le matin c’est petit déjeuner, on chausse nos baskets et on part. Comme ça fait du bien de prendre un bol d’air et de nature pour commencer la journée ! Ça a été une révélation pour nous deux, et maintenant on n’envisage pas de passer une journée sans balade du matin.

Parfois on est fatigués, mais on ne se laisse pas le choix. Il faut se tenir à ce qu’on a décidé. Alors certains jours on marche un peu moins vite, ou on choisit un endroit bien plat pour que ce soit moins dur, mais on fait nos 30 minutes…

Vue_balade

Alimentation : tout est permis (ou presque)

repas_jonathanAu niveau de l’alimentation, le principal c’est la gestion des quantités. Jonathan a le droit de manger de tout, mais comme pour n’importe qui il faut être raisonnable. Il a tout à fait le droit de manger des viennoiseries par exemple, mais la logique veut que ce ne soit pas tous les jours. Comme pour vous et moi n’est-ce pas ? C’est une question de bon sens.

Il a encore du mal parfois à finir son assiette. Pour rappel, son objectif à vie est de manger 100 g de féculents, 100 g de légumes et 80 g de protéines le midi et le soir. Parfois les gens sont étonnés qu’il doive manger des protéines midi et soir, mais la perte de poids provoque une fonte musculaire, et il faut la compenser un minimum avec un apport en protéines suffisant.

Dans les aliments qu’il ne prend plus, il y a tout ce qui est gazeux. Lui qui buvait du Coca 0 tous les soirs auparavant, il ne l’aime plus. Il n’apprécie rien de gazeux, ça lui fait des sensations désagréables au niveau de l’estomac. Autre exemple, lui qui préférait les crudités, maintenant il préfère les légumes cuits, plus tendres et moins fibreux et plus faciles à digérer.

Bilan des 9 mois

Donc il est à 90 kg perdus… J’ai l’impression de retrouver l’homme avec qui je me suis mariée il y a 18 ans… Il a fondu comme neige au soleil et son visage et son corps sont métamorphosés. Evidemment, il a de la peau qui pendouille, mais franchement je ne vois que les améliorations. À la pesée de cette semaine il a atteint l’objectif que le chirurgien avait fixé au départ, donc il sera probablement 10 kg en dessous lors de la visite du premier anniversaire de sa sleeve fin novembre. Il est revenu au poids qu’il faisait il y a 13 ans lors de la naissance de notre fils. Je le trouve beau, je l’aime plus que jamais. Non parce qu’il est plus beau physiquement (ce qui n’est pas désagréable en soi, hein), mais parce que du fait qu’il va mieux on partage tellement plus de choses. La vie me paraît plus belle et l’avenir nous sourit alors qu’il y a 2 ans j’avais du mal à imaginer notre avenir car sa vie elle-même était en danger.

Alors si vous êtes en réflexion par rapport à une opération bariatrique, si vous avez tout essayé et que vous ne savez plus comment faire, renseignez-vous pour savoir si vous pouvez accéder à une opération. C’est une décision qui peut vous sauver la vie, et vous permettre de profiter bien plus longtemps de votre conjoint et de votre famille… Et si vous êtes de la famille d’un futur opéré, soutenez-le à fond ! Il ou elle en aura besoin, et vous partagerez ses succès parce que votre vie aussi sera améliorée.

Courage à tous, et comme dit Jonathan, soyez forts dans vos épreuves ! 😉

10 Comments

  • Anne

    Merci pour ce message d’encouragement pour les personnes qui, comme moi, envisagent une sleeve. Je regarde toutes les vidéos de Jonathan depuis le début et elles m’ont bien aidé et m’aideront sans doute encore. Votre mari a avoué, que sans vous, il n’aurait rien tenté, vous l’avez aidé dans sa décision, quelle belle preuve d’amour. J’ai aussi la chance d’avoir un conjoint qui me soutiens… Je sous souhaite plein de bonnes choses pour la suite qui pourrons peut être atténuer la douleur de la perte de votre maman.

  • JennySansBouillir

    Bonjour je ne connaissais pas non plus ton blog simone mais je vais y remédier de suite en le parcourant. Toutes mes condoléances pour ce deuil qui t as touché j ai également perdue ma maman de maladie il y a 4 ans alors qu elle n avait que 58 ans…pas simple de continuer de rebondir heureusement qu on a notre petite famille.
    Pour en revenir à ton article c’est bon de lire le ressenti du conjoint merci de nous faire partager cela

    • sleeve-and-co

      Bonjour Jenny, merci pour ton petit mot, tu me comprends alors… Je ne compte pas les moments où j’ai envie de dire un truc à maman, ou lui envoyer une photo, et là je réalise que ce n’est plus possible… C’est là qu’on voit qu’on partageait plus que ce qu’on se rendait compte, et que jusqu’à la fin elle a été là pour nous… Comme tu dis, heureusement qu’on a la famille. Et j’ai 4 super petites soeurs que j’aime fort, et un papa super… Pour ce qui est du blog, bonne lecture, j’essaie de livrer mon expérience telle quelle sans détour pour que ça puisse servir à d’autres. Ça me permet aussi de garder des traces de tout ce qu’on vit 😉 Bonne continuation à toi et merci encore 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *