charge mentaleÇa vous paraît facile ? Pas pour tout le monde… Quand on a 3 enfants, un mari, un travail, une maison, et la tête pleine de toutes les choses qu’il faut faire, ou penser à faire, ce n’est pas si facile de s’arrêter et de prendre un temps pour soi sans culpabiliser.

Toujours mieux à faire

Il m’arrive souvent de me dire que je devrais prendre un peu de temps pour moi, et même Jonathan me pousse à le faire. Le souci c’est que je suis tellement accaparée par le quotidien que quand vient un moment où je pourrais m’arrêter un peu, je n’arrive même pas à savoir de quoi j’ai envie ! Je ne vois que les choses que je n’ai pas encore faites, et j’ai l’impression que je n’arriverai pas à profiter d’une pause si je ne finis pas telle ou telle tâche. Sauf que c’est une histoire sans fin.

Question de caractère ?

J’ai tendance à faire passer les autres avant moi, c’est vrai. Sans doute un reflet de mon manque de confiance en moi… J’ai du mal à faire des choses pour moi si je sais qu’on est en attente de moi par ailleurs. Et parfois sans doute que je m’imagine des attentes de la part des autres alors qu’ils n’attendent rien !

Les traces de la situation avant la sleeve

Avant son opération Jonathan était très limité dans ses déplacements à cause de son gabarit et de ses douleurs associées. Du coup je passais ma vie à anticiper tout ce qui pouvait lui demander un effort ou lui faire mal. Je me suis conditionnée moi-même et ces habitudes sont très difficiles à changer. Encore aujourd’hui quand il faut se lever de table pour chercher quelque chose, je pars encore du principe que c’est à moi de la faire, et je suis surprise à chaque fois qu’il se lève spontanément pour y aller 🙂 J’ai encore du mal à savourer ce progrès. Parfois je me demande à quoi je vais servir s’il n’a plus « besoin » de moi…

De bonnes résolutions…

Allez, je vais essayer de prendre un peu de temps pour moi… Il y a quelques jours je m’étais donné un objectif, trouver une copine disponible pour boire un café. Je sais qu’elles sont encore plus occupées que moi alors c’est un vrai challenge ! Mais j’ai réussi !!! Je suis passée voir une copine, on a bu un café, papoté environ 30 minutes, et ça m’a fait du bien… Ça faisait très longtemps… On se laisse déborder par la vie de tous les jours et les semaines, ou même les mois passent sans voir personne. Il faut que ça change. Les relations ça s’entretient, même si avec certaines personnes quand on ne se voit pas pendant longtemps il suffit de se retrouver pour reprendre où on en était, ce n’est pas une raison pour laisser le temps filer !

Et vous, si vous preniez du temps pour vous vous feriez quoi ? Racontez-moi, ça pourrait m’inspirer 😉

pause café

 

2 Comments

    • sleeve-and-co

      Bonjour,
      Cette sensation est tout à fait normale au début. Votre estomac est tout petit et très vite plein, d’où la sensation de trop manger… Il faut vraiment prendre son temps et mâcher beaucoup de fois chaque bouchée (même quand c’est mixé) et étaler le repas sur 30 min. Surtout ne forcez pas, il vaut mieux s’arrêter, laisser passer un moment et reprendre plus tard. En tout cas il n’y a aucune raison que ça ne marche pas sur vous, votre chirurgien sait ce qu’il fait, je suis sûre que tout va bien se passer si vous suivez les consignes de l’équipe médicale. Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *